• Abandon


    Constation d'un état de manque et d'abandon qui vous perce le coeur de regrets infinis et mouvants au coeur de la nuit.
    Je vais et je viens dans ma tête enfermé de tes souvenirs attisant.
    Je regarde ma montre, il est l'heure de te dire bonne nuit, pourtant l'heure de t'embrasser, il sera toujours l'heure pour te prendre dans mes bras.
    Pour te dire combien je suis bien quand je suis en toi, que tu me blesses encore, mais que je comprends.Qu'il m'aurait fallu le temps, le temps de parler et de te dire combien ma vie est triste sans toi, pleine et vide à l'infini.
    Je suis seul dans mon lit et voilà que je prie...moi qui n'est jamais prié, je prie pour qu'il nous soit donné encore d'exister, toi et moi au delà de nos regrets, mais dans le verbe aimer.
    Je te veux près de moi à jamais, sur mon épaule le soir, sur ton ventre chaud le matin. Je veux t'aimer moi aussi à l'infini de mon coeur d'homme de pierre qui devient doucement poussière à tes pieds de Déesse. Je suis devenu toi tout simplement et je veux à travers toi exister, toujours te regarder, profondément au coeur de ton âme de sirène aquatique.
    C'était hier, nos regards rieurs, tes mains sur les miennes, tes larmes de bonheur, pardonnes moi de t'avoir fait...
    J'irais de l'avant pour toi.
    J'irai toujours là où tu es, et j'attendrais le pardon de ton âme, Je sais que ton coeur m'aime, même dans le silence profond de cette existence.Je te sens si près de moi , pourtant, je serais là si tu en as besoin..
    Tu me verras encore sur tes pas, et toujours devant toi...tu me verras et tu comprendras...