• Effluves des corps

    Photo by mehmeturgut (DeviantArt)




    Effluves irréelles,
    tes soupirs se tortillent et s'enivrent dans l'entrejambe de ta douceur apprivoisée

    Ce courant vertigineux, dans le creux de tes reins,
    un océan de délice où nous voilà complice

    Tes yeux s'étirent au son de ma voix,
    tel un artifice languissant aux plaisirs noyés de profondeurs

    Le corps se retient de crier

    Les yeux cherchent le vide

     


    Silence!


    Les cheveux vont parler !